Ultraviolet, de Nancy Huston

Publié le par riviere-de-mots

38119464 8323318  Lucy, 13 bougies, a une mère un peu rigide et un père pasteur. Nous sommes en 1936 aux États-Unis. Cette jeune fille nous décrit à travers son journal intime, ses émotions, ses sentiments, ses joies, ses peines, ses colères, sa faim, sa soif...

  Bernard Beauchemin arrive alors, médecin fraîechement renvoyé. Mais pourquoi? Telle est la question que se posent tout le monde!

 

               MON AVIS

 

  Un roman très court qui ne m'a pas enthousiasmé plus que ça! J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, l'allusion à l'étymologie des mots que l'on ne trouve pas souvent dans d'autres livres. J'ai beaucoup aimé l'écriture!

Le début, en toute simplicité, est très bien écrit, l'histoire se pose extrêmement bien, c'est naturel : tout roule pârfaitement bien! Mais voilà cette fin...! Ce jour, le dernier, où elle écrit dans ce  journal intime.

En revanche, l'histoire ne porte vraiment pas d'intérêt fulgurant. Une adolescente de treize ans qui va vivre un "drame" même si je n'appellerai pas vraiment ça comme ça...

Lorsqu'on a parlé de drame, je me suis attendue à une fin spectaculaire, inattendue, triste... : dramatique! Mais au lieu de ça, on se retrouve avec une petite fin toute rikiki qui rend le bouquin vraiment pas terrible.

Je trouve ça extrêmement dommage! Ce dénouement, certes inattendu, mais dans le mauvais sens, m'a gâché cette lecture...

 

Dommage, mais sinon, l'histoire se tient et comme elle est lue très vite, ça n'est pas très grave que la fin ne soit...pas terrible.

 

(Comporte 80 pages.)

 

imagesCA6281PC  imagesCA6281PC  demietoile

 

                        La Fondatrice! Ag!

 

(Je vous rappelle que pour voir les autres livres, il faut cliquer sur la petite flèche en haut tout à gauche de votre écran qui sert à revenir sur la page précedente! Sinon, pour atterirez sur mon autre bolg qui me sert d'archive sur lequel il y a aussi un lien. Bonne visite!)

Commenter cet article