Ma vie ne sait pas nager, d'Elaine Turgeon

Publié le par riviere-de-mots

nager_1305813888_thumbnail.jpg  Lou-Anne et Geneviève, deux jumelles que tout éloigne mais qui sont pourtant plus proches que tout, deux filles d'apparence normale. Un soir, Geneviève décide de mettre fin à ses jours dans la piscine de son école. Pour Lou-Anne, le deuil est d'autant plus difficile que sa mère, enfermée dans son propre chagrin, ignore son désarroi.

 

                 MON AVIS

 

  Eh bien! Que de force dans ce si petit livre : 140 pages et une histoire dont on ne se remet pas facilement!

  J'ai lu ce livre d'une traite, en une petite heure, et je dois vous dire qu'il est très...perturbant! L'écriture de l'auteure correspond parfaitement au livre et je ne sais pas comment, mais elle a réussi à faire passer le sujet du suicide...en "glissant", enfin, on ne se sent pas du tout morose après cette lecture, seulement vide.

  Ah! Ce livre est vraiment dur à expliquer... Une telle force s'en dégage que, en comparaison, on sent nos petits soucis à nous complètement dérisoires face à ça. Et pourtant, le livre ne fait pas "mal", seulement, il fait énormément réfléchir.

  L'auteure a choisi d'aborder ce thème car, à l'âge de son personnage, elle s'est sentie comme elle : confrontée à la vie, à une partie de sa vie qu'elle ne supportait plus, qu'elle ne voulait plus voir, et grâce à ça, elle nous explique parfaitement tout ce que Geneviève peut ressentir. L'écriture qu'elle a employé n'est pas du tout pudique et dévoile tout, elle ne laisse planer aucun mystère sur le sujet du suicide, sauf un petit...!

  Vraiment, je ne sais pas du tout quoi dire de ce livre, il est si puissant et si cruel...je ne peux pas dire qu'il est "génial" ou "super"...aucun mot ne convient pour le décrire, il est bien trop particulier! Il y a quelque chose qui rend ce roman si particulier, si méchant et en même temps pas trop...tout juste pour se rendre compte de se qu'on perd et perdant la vie.

  Je pense que ce livre, l'auteure l'a écrit pour tout simplement dissuader les jeunes qui ont des idées grises ou noires de réaliser leurs projets. (Je vous rassure, ce n'est pas mon cas.)

  C'est Lou-Anne qui raconte l'histoire, et en même temps, nous avons des feuillets éparses de sa mère qui n'arrive pas à se remettre, et des poèmes ainsi que des dessins de Geneviève qui nous aide à comprendre comment elle a pu en arriver là et qu'est-ce qui l'a poussée à faire son geste. Lou-Anne nous y raconte la diffulté avec laquelle elle essaye de continuer à vivre sans sa moitié, le regard nouveau que les autres portent sur elle, le mal que ça lui fait de voir sa mère dans son état, en dépression complète...

  Un sujet dur à aborder, et comme chacun le sait, plus triste et perturbant que beaucoup d'autres. Ici, ce n'est pas la mort qui est mise en avant, mais le suicide en lui-même, et je trouve ça très intéressant que l'auteure ai réalisé ce livre à partir de SA vision des choses, et pas de celle des autres. C'est très personnel et on le sent. Et pourtant, c'est si bien dit, ça passe tellement bien comparé à certains livres sur le même sujet... Un chef-d'oeuvre, voilà ce que ce livre est.

  Vraiment, je pense que l'objectif de ce livre (dissuader les jeunes d'aller jusqu'au bout) comme dans Le soleil et la mort, d'Elise Fontenaille est atteint. Evidemment, un livre de change pas la façon dont on voit le monde et les choses, mais à mon avis, il peut quand même grandement aider ceux qui en ont besoin.

  Donc voilà, je pense que je ne peux pas émettre un avis plus approfondi, il l'est déjà, pas autant que le livre, mais je ne suis pas écrivain, malheureusement!

  Je voudrais juste signifier que ce livre ne doit pas être pris du "mauvais" côté parce que, c'est expliqué en début d'ouvrage, ce n'est pas DU TOUT le but premier du livre qui est, je vous le répète de convaincre le monde de la beauté de la vie et du gâchis qu'on exerce en essayant de la dominer. Les choses se font naturellement. Il n'y a pas de côté pessimiste dans ce livre, seulement de la tristesse et de la vérité.

  Un livre inoubliable qui me marquera à vie, je pense!

 

  imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1

 

(Je vous rappelle que pour voir les autres livres, il faut cliquer sur la petite flèche en haut tout à gauche de votre écran qui sert à revenir sur la page précedente! Sinon, pour atterirez sur mon autre blog qui me sert d'archive sur lequel il y a aussi un lien. Bonne visite!)

 

                             La Fondatrice! Ag!

Commenter cet article