L'école est finie, d'Yves Grevet

Publié le par riviere-de-mots

9782748511871.jpg  Nous sommes en 2028. Maintenant, à cause de la révolte qui n'a pas eu lieu au début du XXIème (21ème) siècle, les enfants travaillent et sont exploités à l'école. Aucun d'eux n'est plus capable de lire un livre entier. Ils étudient dans des entreprises, aprenant ce dont ils ont besoin pour faire tourner l'entreprise et un peu d'autres choses fondamentales dans la vie : calcul, sciences...

 

                         MON AVIS

 

  Je suis tombée sur ce tout petit livre complètement par hasard dans ma bibliothèque. L'histoire avait l'air attrayante, le livre était très court, je me suis dit que ça couperait un peu un livre que je n'aime pas trop et que je lis en ce moment.

  J'ai été très agréablement surprise de constater qu'il a fait plus que couper simplement ce livre. En une quarantaine de pages, ce roman devient une fiction sociale à mettre entre toutes les mains. Quasiment dystopique, il nous raconte le futur proche, ce futur qui projette d'exploiter les mineurs pendant leur scolarité, visant à les faire travailler, à les faire devenir des mains-d'oeuvre qu'on ne paye que par des bons d'achat s'ils ont bien travailler chaque fin de semaine.

  Albert, issu d'une famille modeste, est employé depuis le CP dans un magasin de jardinage/bricolage. C'est lui qu'on suit tout au long de cette histoire, et c'est aussi lui le narrateur.

  Sa petite amie, Lila, est quant à elle employée dans un espèce de fast-food.

   Les enfants, dès le CP, signent un contrat qui les oblige à rester leurs quinze prochaines années dans la même entreprise. Mais certains ne rescpectent pas ces lois : encore de l'exploitage, et font sortir leur enfant, qui n'a même pas une vraie éducation, de cette engrenage stupide et l'envoie dans une école illégale où il ne peut plus avoir aucun contact avec ses proches, où il ne doit ni crier, ni rire trop fort, ni même sortir en dehors de la nuit.

  Bon, je ne vais pas non plus vous raconter toute l'histoire...! ^^" Mais vous vous doutez bien de ce qui se passe après...eh bien vous avez sûrement tort! =D

  Voilà, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce petit livre : en une demi-heure, on a fini, il se lit donc vite et facilement. Il correspond à tous les âges, on peut le lire de 9/10 ans à 110 ans! Avec son fond légèrement dystopique, son écriture douce et plaisante, sa 1ère de couverture assez jolie et très amusante (et son TRES mini prix!), il séduira tout le monde!

 

(Comporte 44 pages.)

 

  imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1imagesCAYVZ695-copie-1

 

                           La Fondatrice! Ag!

 

Commenter cet article